• Lac de Boistray : Capo mais pas K.O. !

     

     

    Les inondations de la semaine passée ont considérablement modifié la donne pour pêcher le Boistray : une montée des eaux de deux mètres, des plages disparues, des obstacles cachés, nos postes traditionnels sont sous les eaux : ils nous faut improviser une nouvelle zone de pêche pour la soirée et la journée suivante.

    Cette session nous permet également de tester le dernier investissement de Nico : un zodiac Plastimo 240 avec moteur électrique Manta : Terrible !

     

     

     

    Sur place à 14 heures, gonflage du Zod' et on attaque par sonder la zone et placer quelques balises.

     

     

    Forcément, l'occasion est trop belle pour quelques "anciens" (qui ont du mal a admettre que leur lac est passé réciprocitaire 2e catégorie depuis deux ans) de nous faire remarquer que le cannotage y est interdit.

    A 16 heures, les lignes sont tendues, mais un calme presque excessif ne laisse rien présager de bon... Noix Tigrée, Billes Fun Fishing, Natural Baits, Star Baits, Carp Food Concept...l'expérimentation est de rigueur pour la session.

    Montage du campement, apéro, casse-croûte : c'est fou comme les bonnes habitudes reviennent au bord de l'eau ! !

     

     A 21h, la pluie et le froid nous décident à sortir les cannes et profiter d'une nuit paisible bien au chaud, la pêche en nocturne étant encore interdite pour le moment.

     

     

    05 Heures, réveil, motivation des troupes, un p'tit caf', et on repart pour tout çà, bien motivés par cette journée annoncée ensoleillée.

    A quelques mètres de nous, deux carpistes sont arrivés dans la nuit, appliquant une stratégie bien différente de la notre. A suivre...

     

    Sur les coups des 09 heures, bien conscients que la couleur boueuse et le froid (13°) de l'eau ne semblent pas creuser l'appétit de Dame Carpe, nous décidons de poser une ligne eschée d'une Pop-Up C.F.C."Fluopop" avec stick pellet, à une trentaine de mètres du bord.

     Mais hélas, rien n'y fera, nos deux batteries resteront desespérement silencieuse, et en fin de journée nous décidons de laisser le Boistray se refaire une petite santé et revenir dans quelques jours, quand des conditions de pêche plus favorables nous permettront de faire "péter" les pesons ! Et là, promis, ca va envoyer du gros ! !

     

     

     

    Nico et Séb.

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :